Suivez-nous sur @MaisDurable       Partagez
Source d’énergies et de biomatériaux

Avec le maïs on produit de l'énergie mais aussi des biomatériaux et des matières premières pour la chimie du végétal. Son utilisation réduit la consommation des énergies fossiles, diminue les émissions de gaz à effet de serre et crée des emplois.

Le maïs, une alternative à la pétrochimie

Il sert à la fabrication de colle, de papier, de matériaux de construction, de lessives, de peintures, de matériaux biodégradables (couche-culotte, vaisselle jetable, sacs de caisse, capsules compatibles Nespresso…) de médicaments, de cosmétiques et de molécules pour la chimie du végétal.
Plus d'information : https://youtu.be/ddwJghjl2rE

Le maïs, source d’énergies renouvelables
La transformation du maïs permet d'obtenir un carburant vert : le bioéthanol. La méthanisation du maïs fourrage conduit à la production de biogaz. Ce dernier est utilisé pour fabriquer de l’électricité et de la chaleur, mais aussi du biométhane, équivalent renouvelable du gaz naturel.

Le bioéthanol

Le bioéthanol, produit à partir de matière première végétale, issue du maïs, du blé mais aussi de la betterave, est le seul carburant pour moteurs à essence qui soit renouvelable. L’appellation bioéthanol fait référence à l’origine vivante végétale et non fossile de ce carburant.
Le Bioéthanol est actuellement présent dans tous les carburants essence distribués en France : à hauteur de 5 % dans le SP95 et le SP98, jusqu’à 10 % dans le SP95-E10 et entre 65% et 85 % dans le Superéthanol E85.
En 2014, près de 5 000 stations-service délivrent désormais du SP95-E10. Par ailleurs, 560 stations distribuent du E85 utilisable par des voitures flexfuel. Utiliser du bioéthanol comme carburant permet de générer moitié moins de CO2 dans l’atmosphère qu’avec de l’essence. Rouler au bioéthanol consomme 2 fois moins d’énergie fossile qu’en roulant à l’essence.
Plus d’information : http://www.bioethanolcarburant.com

En Aquitaine, dans son usine de Lacq, Abengoa Bioenergy France transforme plus de 500 000 tonnes de maïs par an en 2,2 millions d’hectolitres de bioéthanol.

Le biogaz

En Europe, l’Allemagne est le premier pays producteur de biogaz issu de maïs fourrage et y consacre plus de 850 000 hectares. L’Italie se situe à la seconde place avec 130 000 hectares. Une centrale de Biogaz de 500kWh, fournie par 250 hectares de maïs, permet d’approvisionner en électricité 1100 foyers pendant 1 an.

Le biométhane
En France, l’unité de méthanisation de Létang (77) injecte du biométhane issu de 300 hectares de maïs en intercultures, dans un réseau de distribution local de gaz pour fournir de l’énergie à 1000 foyers.


> Télécharger brochure "C'est tous les jours maïs" en pdf
< Précédent Suivant >
> Le Saviez-vous ?
Un sac plastique issu du maïs se dégrade en moins de 6 mois contre 400 ans pour les sacs plastiques issus de la pétrochimie
Les nouveaux débouchés
du maïs sont source de nouveaux emplois

  Stand Odyssée Végétale - SIA 2015