Poster
Patrimoine

La physiologie du Maïs

Le maïs, culture d’été

Les semences de maïs sont semées au printemps, de mi-avril à fin mai suivant les régions. Après le semis, la plante se développe sur une durée de 5 à 7 mois. Son cycle se décompose en 3 phases de développement bien distinctes :

Le cycle de vie du maïs

1. La phase végétative :

correspond à la formation des racines, de la tige et des feuilles. Dès que la température du sol atteint 10°C, la germination a lieu. Puis les premières feuilles apparaissent à la surface du sol : c’est la levée. A ce stade, apparaissent les racines des couches superficielles du sol.

2. La phase de la reproduction :

débute par la formation des organes reproducteurs. Au stade 6 à 8 feuilles, la panicule mâle, contenant les étamines (organe de reproduction mâle)  et donc le pollen, apparaît. Quelques jours plus tard, apparaîtront les fleurs femelles, qui donneront les épis. Simultanément au développement des fleurs femelles, on observe l’apparition de soies (des récepteurs du pollen, qui fécondera l’ovule par la suite). Ce stade marque la fin de la floraison et le point de départ de la fécondation et du remplissage des grains ainsi que la maturation des épis.
La fécondation des fleurs femelles par le pollen se déroule généralement en juillet-août. À cette période la culture est particulièrement sensible au manque d’eau et d’éléments nutritifs.

3. Le développement du grain et la maturation :

les grains se gorgent d’eau et de produits issus de la photosynthèse qui se trouvaient auparavant dans la racine, la tige, et la rafle de la plante. Les grains atteignent la maturité entre fin septembre et novembre selon les variétés. La récolte a lieu lorsque la plante jaunit et se dessèche.
La plante entière peut également être récoltée et ensilée avant la maturité du grain en août-septembre dans le cas du maïs fourrage cultivé par les éleveurs pour nourrir leurs bovins en particulier pendant l’hiver.

Comment l’agriculteur choisi ses variétés ?

À chaque variété de maïs, correspond un niveau de précocité qui est la durée du cycle de développement de la plante.
Cette durée est essentiellement déterminée par les besoins en unité de chaleur de la plante. Plus la variété est précoce et moins elle a besoin d’unités de chaleur pour atteindre sa maturité. À l’inverse, plus la variété est tardive et plus ses besoins somme des températures sont élevés. Ces données permettent de déterminer les zones de culture possibles de chaque variété.
L’agriculteur choisi donc la précocité de sa variété selon son sol et son climat. Plus une variété est tardive, plus elle sera productive mais plus elle aura besoin de chaleur. Une variété précoce supporte mieux le froid mais disposant de moins de chaleur, son rendement sera moindre.

Utile pour l’environnement

Le maïs fait partie intégrante du paysage français depuis plus de 400 ans et notamment dans les régions réputées pour la beauté et la sérénité de leurs paysages ; mais surtout le maïs respecte le climat et la biodiversité. Le maïs fait donc de notre patrimoine historique.

Les « variétés de pays » ou « populations » sont les variétés de maïs telles qu’elles étaient utilisées par les agriculteurs depuis des millénaires et jusqu’au milieu du 20ème siècle. Les hybrides sont apparus dans les pays industrialisés en 1960. Les variétés de populations sont encore cultivées dans de nombreuses régions d’Afrique et d’Amérique centrale et du Sud ainsi qu’au Mexique.
Le maïs c’est avant tout un foisonnement de tailles, couleurs et formes : brun, jaune, rouge, blanc, mauve, multicolore, grains noirs minuscules ou  orange… qui démontre une capacité d’adaptation hors norme. Cette riche biodiversité est utilisée par les sélectionneurs pour créer les variétés d’aujourd’hui adaptées à tous les usages et aux attentes des agriculteurs.
Pour conserver toutes ces ressources génétiques, environ 1300 variétés sont conservées dans une collection mise à disposition des sélectionneurs. De plus, 530 variétés de la collection nationale de maïs, conservées par l’Inra, sont à disposition gratuite du public.

Le saviez-vous ?

Les 3 phases du maïs durent 5 à 7 mois

  • Semis de mi-avril à fin mai suivant les variétés et régions
  • Phase végétative de juin à août
  • Récoltes de septembre à novembre selon les variétés

En savoir plus

  • 1 hectare de maïs produit 16 à 32 tonnes d’oxygène par an : 2 fois plus qu’un hectare de forêt
  • 1 hectare de maïs en végétation abrite durant l'été en moyenne entre 300 000 et 400 000 insectes