Suivez-nous sur @MaisDurable       Partagez
Le maïs doux, de la couleur dans nos assiettes

Exclusivement destiné à la consommation humaine, le maïs doux cultivé en France depuis 1973, est le plus souvent commercialisé en conserve, surgelé ou en épis. Très spécifiques, les variétés de maïs doux possèdent un gène ralentissant la transformation des glucides en amidon. L’épi est cueilli quand le grain contient encore plus de 70 % d’eau, c’est pourquoi il reste juteux, tendre et bien sucré.

La production de maïs doux concerne 20 000 hectares et 1000 producteurs, majoritairement situés dans le Sud-Ouest pour des raisons climatiques. 7 usines de transformation, localisées en Aquitaine, génèrent plus de 1500 emplois.
L’exportation constitue le principal débouché des boîtes de maïs doux fabriquées en France. 75 % des exportations sont essentiellement destinées à l’UE-28 (dont 60 % sur l’Europe du Nord) et représentent un excédent commercial de plus de 127 millions d’euros.
Cette filière s’est construite autour d’un partenariat fort entre les producteurs et les industriels avec une charte de production « qualité et environnement » compatible avec l’agriculture raisonnée et sur laquelle s’appuient les cahiers des charges des industriels.

Le maïs doux : un produit ultra frais

Entre la récolte de l’épi et le conditionnement du grain, en conserve ou en surgelé, seulement 6 heures vont s’écouler pour une qualité optimale. La rapidité de la transformation assure fraîcheur et croquant des grains, conditionnés sous vide sans additif ni agent conservateur. Le maïs peut, par ce procédé, se conserver à température ambiante en gardant toutes ses qualités nutritionnelles.

Le maïs doux, présente de nombreux atouts nutritionnels

Principalement consommé dans les salades estivales ou en en accompagnement, sa consommation est en hausse et plus de la moitié des français achètent des boites chaque année.
Le maïs doux fourni très peu de lipides, qui sont de toutes les façons majoritairement insaturés, donc bons pour l’organisme. Il est source de fibres indispensables au bon fonctionnement du système digestif. En outre, il contient du potassium, du phosphore, des oligo-éléments et des vitamines du groupe B notamment B9 bonne pour les muscles et l’humeur. Il est donc à déguster régulièrement et tout au long de l’année pour accompagner les grillades ou tester quelques recettes originales.

< Précédent Suivant >
> Le Saviez-vous ?
Maïs doux : 7 usines en Aquitaine, qui génèrent 1500 emplois
Exportations : 127 millions d'euros d'excédent commercial
Fraicheur garantie : 6h entre la récolte et la mise en conserve