Suivez-nous sur @MaisDurable       Partagez
Le maïs, au service des hommes et du climat

Grâce au mécanisme de la photosynthèse qui prélève le CO2 de l’atmosphère pour produire de la matière organique et libère de l’oxygène, les grandes cultures sont de véritables puits de carbone. Dans ce domaine le maïs est la culture la plus performante. Cette plante est en effet dotée d’une photosynthèse, dite en « C4 » et fixe plus de CO2 que les autres grandes cultures françaises. Et plus son rendement est élevé, plus la quantité de CO2  capté est importante. Le progrès de la sélection variétale, qui améliore l’efficience des intrants, fait donc également progresser les performances environnementales. L’autre levier pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) est de stocker davantage de carbone dans le sol. C’est là un atout incontestable du maïs : pour une tonne de grains produite, une tonne de biomasse peut être restituée au sol sous forme de feuilles, de tiges et de racines. Le broyage de ces résidus et leur incorporation au sol, le mulching, facilite la transformation de cette matière organique dans le sol en humus stable, forme de stockage de carbone.

Le maïs a un bon bilan carbone
Peu gourmand en azote et en traitements, le maïs est une culture productive qui offre un bilan carbone très raisonnable.
  • Comparaison des bilans carbone entre plusieurs espèces ou produits finis
Une source d’énergie renouvelable

Dans un autre registre, la substitution des carburants d’origine fossile par des biocarburants améliore les bilans d’émission de  gaz à effet de serre. A quantité d’énergie égale, l’éthanol de maïs rejette deux fois moins de CO2 que l’essence. Toujours en matière d’énergie, la méthanisation à base d’ensilage de maïs est un moyen efficace et rentable de produire de l’électricité et de la chaleur tout en limitant les émissions.

Grâce à son bilan énergétique favorable, sa forte capacité à enrichir les sols en carbone et la puissance de sa pompe à dioxyde de carbone, la production de maïs est un atout en matière de lutte contre le changement climatique. 

< Précédent Suivant >
> Le Saviez-vous ?
  Chaque année, grâce aux cultures françaises :
70 millions de tonnes de CO2
absorbées
et près de 4 millions de tonnes
de carbone sont restituées au sol

Avec un rendement moyen de 9.5 tonnes / ha, chaque hectare de maïs absorbe 22 tonnes de CO2 chaque année.
(source AGPM)